Pataméride

Ce projet d’un an démarre le 1er mai 2019. Il reprend l’idée des cycles annuels déjà expérimentée avec le lipoméride le zodianku et le Sankulipo, et fait l’objet d’une parution quotidienne sur ce site et sur twitter. Il se base sur le calendrier pataphysique inspiré par Alfred Jarry. Chaque jour paraît un haïku suivant la contrainte du beau présent : il ne comporte que les lettres du nom donné au jour considéré par le calendrier adopté par le Collège de ‘Pataphysique. Si la contrainte ne l’impose pas, placer toutes les lettres est un surcroît d’élégance souvent recherché. On trouvera sur une page séparée la version du calendrier conforme à l’original, utilisée pour ce travail.

On trouvera ici les haïkus quotidiens des mois déjà écoulés : Palotin, Merdre, Gidouille

Voici les livraisons du mois en cours :

13 juillet – 29 Gidouille – Nom d’Ubu.

Bonobo ? un mou !
– Non ! Don du bond ! No bobo.
– Doudou ! Bu ? Dodo …

14 juillet – 1er Tatane – Fête du P. Ubu.

Député futé
Fut fêté. Dette fut tue…
Pute fut butée.

15 juillet – 2 Tatane – Commémoration du P. Ebé.

A beau crier « Droit ! »
Empire « Idiot ! » mettra nom.
Ou : « Pour roi trône urne ».

(acronyme : ABCDEIMNOPRTU, liste alphabétique des lettres du nom du jour)

16 juillet – 3 Tatane – Se Crapule, puriste, et S. Fantomas, archange.

l’homme est fait pour croire
l’animal pour ignorer
le sang pour couler

17 juillet – 4 Tatane – Ascension du Mouchard, statisticien, psychiatre et policier.

Pur était l’idiot,
Chaude la main caresseuse,
Soyeuse l’étreinte.

18 juillet – 5 Tatane – S. Arsouille, patricien.

Le pain, le couteau.
Soupe où tourne la cuillère.
C’est le soir. On rit.

19 juillet – 6 Tatane – SS. Robot et Cornard, citoyens.

Décès correct : rien
n’accrédite actes barbares
ni atrocités.

( Annie Hupé – Ecrit en écho à la mort de Lakhdar Bey à Chambéry )

20 juillet – 7 Tatane – S. Biribi, taulier.

serre aussi la bielle,
l’arbre, l’essieu, le tueur
est lié au treuil

( Annie Hupé )

21 juillet – 8 Tatane – Susception du Croc à Merdre.

Un idiot passait
Sur cette route poudreuse.
Nos armes se turent.

22 juillet – 9 Tatane – SS. Ecrase-Merdre, sectateurs.

M’est astre ce mur.
Cette rue est ma demeure
Et ma mer secrète.

23 juillet – 10 Tatane – SS. Pieds Nickelés, trinité.

Le serpent stressé
Et le teckel de Perec
Désertent le ciel.

( Bernard Maréchal )

Contributions :

Si vous souhaitez vous charger du haïku un certain jour, je serai très heureux de vous confier la plume. Prévenez-moi dès que vous le pouvez afin que je vous réserve le jour choisi. Je suis joignable sur twitter @noel_talipo ou à travers la page contact sur ce site. Vous pourrez m’envoyer votre haïku jusqu’à la veille de sa parution.

Prochaines dates réservées :

24 juillet – 11 Tatane – SSes Canicule et Canule, jouvencelles : Annie Hupé

25 juillet – 12 Tatane – SS. Cannibales, philanthropes : Annie Hupé

26 juillet – 13 Tatane – S. Dada, prophète : Hussarde

27 juillet – 14 Tatane – Se Anne, Pèlerine énergumène : Bernard Maréchal

28 juillet – 15 Tatane – Procession aux Phynances : Noël Bernard

29 juillet – 16 Tatane – Transfig. de S. V. van Gogh, transmutateur : Annie Hupé

11 août – 1er Phalle – S. Chibre, planton : Bernard Maréchal

16 août – 6 Phalle – Penis angelicus : Bernard Maréchal

Variantes :

Tous les amis, Oulipotes ou Twittérateurs, qui le souhaitent sont invités à me proposer, en plus du haïku du jour,  leurs variantes, accueillies avec joie. Voici les dernières :

23 juillet – 10 Tatane – SS. Pieds Nickelés, trinité.

Bernard Maréchal

Relire Dickens,
Indécente et si petite,
Respirer l’inceste.

Noël Bernard-Talipo :

Il perd le ticket,
Tente d’entrer… Niet, petit !
Le ciel s’est éteint.