Musique

Il existe des liens profonds entre mon travail poétique et la musique, présente dans de nombreux textes et source de plusieurs contraintes que j’ai proposées. Diverses occasions me conduisent à des essais d’écriture musicale dont n’est pas absent, quoique modeste, l’aspect oulipien (plus exactement ici oumupien).

 

Poésie : l’or faste glisse

Ce morceau composé à l’occasion d’un hommage justement rendu à Gilles Esposito-Farèse est un boléro sur le nom de ce dernier, agrémenté de paroles formant un poème appliquant la contrainte harmonique dure.

Charger la partition

Ci-dessous une interprétation par Valentin Villenave :

 

Le thé

Cette pièce pour chœur sur le poème « Le thé » de Théodore de Banville a été composée dans le cadre du programme « Notes de goût » de l’Ensemble 20-21 qui l’a chanté pour la première fois le 29 novembre 2015 à Apremont (Savoie).

Charger la partition