Pataméride

Ce projet d’un an démarre le 1er mai 2019. Il reprend l’idée des cycles annuels déjà expérimentée avec le lipoméride le zodianku et le Sankulipo, et fait l’objet d’une parution quotidienne sur ce site et sur twitter. Il se base sur le calendrier pataphysique inspiré par Alfred Jarry. Chaque jour paraît un haïku suivant la contrainte du beau présent : il ne comporte que les lettres du nom donné au jour considéré par le calendrier adopté par le Collège de ‘Pataphysique. Si la contrainte ne l’impose pas, placer toutes les lettres est un surcroît d’élégance souvent recherché. On trouvera sur une page séparée la version du calendrier conforme à l’original, utilisée pour ce travail. Voici les premières livraisons :

1er mai – 12 Palotin – Réprobation du travail

L’idole dorée
Te boit, dévore œil et ventre.
Riante, t’oublie.

2 mai – 13 Palotin – Esquive de S. Léonard (de V.), illusionniste

Sous l’œil des touristes,
Lisa quittera la toile,
Laissant Louvre vide.

( Bernard Maréchal )

3 mai – 14 Palotin – S. Équivoque, sans-culotte

Ils ont vu cinq èves
Enlacées au vent salin
En un viol céleste.

4 mai – 15 Palotin – Adoration du pal

Paroi d’or poli :
Pourtour pour l’anodin trou
Où l’on doit pourrir.

5 mai – 16 Palotin – Déploration de S. Achras, éleveur de Polyèdres

Hors du rayon noir
Venu de l’œil du cyclope,
Nous vivrons sans crainte.

6 mai – 17 Palotin – S. Macrotatoure, caudataire

Ce dieu, mort de rire,
Sort du Sacré Merdrier,
Décidé à mordre.

7 mai – 18 Palotin – Canotage

Gente nonne en cage,
Conte à ton ange étonné
Ta noce géante.

8 mai – 19 Palotin – Occultation de S. Gauguin, océanide

Un doigt de son gant
Enlace le cou docile
L’instant d’un silence

9 mai – 20 Palotin – S. Ti Belot, séide

L’idiote Sissi,
ses toilettes de déesse,
ses belles sottises.

( Bernard Maréchal )

10 mai – 21 Palotin – Occultation de S. Mce le Dr Sandomir

Du monde la roue
Tourne tourne sans sortir
De la souricière

11 mai – 22 Palotin – SS. Palotins des Phynances

La polyphonie
Des capons et sycophantes
Sicle en ce pays.

12 mai – 23 Palotin – SS. Quatrezoneilles, Herdanpo, Mousched-Gogh, palotins

Quand le gaz de schiste
À la pompe apparaîtra,
L’oiseau rampera.

13 mai – 24 Palotin – Se Lumelle, écuyère

Les mûres sucrées
Sur l’écuelle essuyée.
Écume crémeuse

14 mai – 25 Palotin – SS. Potassons, acolythes

Passé le chalet,
Le layon s’élance en pente.
Lac… Lacets… Le col !

15 mai – 26 Palotin – Se Prétentaine, rosière

n’appartenir ni
à ta nation, à ton père
ni à ta prière

( Annie Hupé )

16 mai – 27 Palotin – S. Foin, coryphée

Ces chiffres, ce fric,
On s’y chiffonne, on s’y noie.
Non, rien n’y respire.

17 mai – 28 Palotin – Nativ. de S. Satie, Gd Parcier de l’Eglise d’Art

Parade grisante,
La cavalcade enivrante
Dérive vers l’est.

18 mai – 1er Merdre – Accouchement de Se Jeanne, papesse

Couché sous un chêne
Un poète éméché joue.
Son chant est démence.

19 mai – 2 Merdre – Le moutardier du pape.

Pour tout idéal
Il a l’empire du rut,
Le rire et la mort.

Contributions :

Si vous souhaitez vous charger du haïku un certain jour, je serai très heureux de vous confier la plume. Prévenez-moi dès que vous le pouvez afin que je vous réserve le jour choisi. Je suis joignable sur twitter ou à travers la page contact sur ce site. Vous pourrez m’envoyer votre haïku jusqu’à la veille de sa parution.

Prochaines dates réservées :

23 mai – 6 Merdre – S. cucufat, mécène : Annie Hupé

27 mai – 10 Merdre – S. Barbapoux, amant : Annie Hupé

23 juillet – 10 Tatane – SS. Pieds Nickelés, trinité : Bernard Maréchal

27 juillet – 14 Tatane – Se Anne, Pèlerine énergumène : Bernard Maréchal

11 août – 1er Phalle – S. Chibre, planton : Bernard Maréchal

Variantes :

Tous les amis, Oulipotes ou Twittérateurs, qui le souhaitent sont invités à me proposer, en plus du haïku du jour,  leurs variantes, accueillies avec joie. Voici les dernières :

17 mai – 28 Palotin – Nativ. de S. Satie, Gd Parcier de l’Eglise d’Art

Floriane Austruy :

Le rêve est agile
Palpitant dans l’air tactile
À travers la ville

18 mai – 1er Merdre – Accouchement de Se Jeanne, papesse

Floriane Austruy :

D’un mat compensé
D’un ton d’automne hâté
Ces jaunes pensées

19 mai – 2 Merdre – Le moutardier du pape.

Floriane Austruy :

Tarder à mourir ;
Petit papier où tiédir
De peu, pour leur dire…

Le grand nombre de ces propositions m’enthousiasme ! Vous pouvez les retrouver dans la page Variantes du Pataméride.