La ronde : septembre 2017

La ronde est un échange périodique bimestriel de blog à blog sous forme de boucle. Le premier écrit chez le deuxième, qui écrit chez le troisième, et ainsi de suite. Pour chaque échange, un thème, un simple mot : aujourd’hui « accent(s) ».

Je suis très heureux d’accueillir Hélène Verdier qui nous propose une morale élémentaire, forme fixe inventée par Raymond Queneau : elle se compose de trois groupes de quatre couples substantif-adjectif, puis sept vers de une à cinq syllabes, et enfin un groupe de quatre couples substantif-adjectif.

 

Précis élémentaire d’accentuation [grave, aigu et surtout circonflexe]

  
      cercle têtu        tête ventrue         fêtard obtus
                          voûte cloîtrée

         été étayé          étés écopés           été passé
                             étais aigu
  
       crèche éphémère   affrètement bohème   avènement espiègle
                          mystère pèlerin
 


                           Ô
                           toi Ô !
                           Azur noirci
                           d'un songe
                           accentué
                           tu claironnes
                           puis te tais



       fêtes passées    faîtes circonflexes     flèches affûtées
                             Ô fermé

image2-accents-helene-verdier-sept2017

Pour ma part j’ai la chance d’être accueilli chez Dominique Autrou qui publie « l’espérance, la charité, la foi ». Voici comment, ce mois-ci, va la ronde :

Dominique Autrou La distance au personnage
chez…
Marie Noelle Bertrand La dilettante
Marie Christine Grimard Promenades en ailleurs
Franck Bladou A l’envi
Jacques D’Anglejean Jfrisch
Giovanni Merloni Le portrait inconscient
Dominique Hasselmann Métronomiques
Elise Lamiscarre Même si
Hélène Verdier simultanées
Noël Bernard-Talipo (ici)
chez Dominique Autrou etc.