Fractures

Quelque jour,
Du Bois de l’Enfant
Les buildings se lézarderont,
Les moteurs cesseront leur ronflement lancinant,
Dans les fractures du béton se faufilera la racine d’un plant de vigne.

La cité
Du Bois de l’Enfant
Pleurera sa magnificence.
Les marchands, les manœuvres, les chômeurs s’enfuiront.

Sur les tours,
Du Bois de l’Enfant,
Verdira le lierre griffu.

Je verrai
Du Bois de l’Enfant

La débâcle.

Cette page est écrite au futur. Quelques explications sur ce recueil sont disponibles ici.

La concordance des temps : IndexPage précédente  – Page suivante