La poussière

Quand le bruit,
Quand le tremblement
Fut venu des monstres dorés,
Les bulls, les malaxeurs, les bennes, les brise-roches,
Ah deuil, tourment, arrachement, fuite de tous côtés, avilissement, folie.

Jour et nuit,
Quand le tremblement
Eut envahi bois et talus,
La poussière. La poussière partout. Et la mort.

Nul sommeil
Quand le tremblement
Eut pris possession de nos âmes.

Puis la nuit,
Quand le tremblement

Eut cessé.

Cette page est écrite à l’indicatif passé antérieur. Quelques explications sur ce recueil sont disponibles ici.

La concordance des temps : IndexPage précédente  – Page suivante