L’oiseau de glace

O mort ton cordon tors
Ici, fil infini,
S’usa, soie
Ephémère des éternels reflets.
Avança glaçant, sans apparat, sans carnaval,
Un futur nu.


Sur son blog Sandra Dulier a proposé le défi suivant : écrire un texte avec les contraintes suivantes :
utilisation maximale de 140 caractères ;
forme acrostiche avec les lettres (catégorie au choix) :
​Catégorie 1 : o-i-s-e-a-u
Catégorie 2 : p-o-e-t-e
Catégorie 3 : m-o-t-s
Catégorie 4 : e-c-r-i-r-e
Catégorie 5 : p-l-u-m-e ;
Envoyé sous la catégorie 1, cet acrostiche en twoosh ajoute à ces contraintes un monovocalisme dans chaque vers débutant par une voyelle, et au 3e vers un monoconsonantisme allié à l’utilisation des 5 voyelles.
Posté sur la liste Oulipo le 1er octobre 2015.

Oripeaux : Précédent Suivant