Les corbeaux et la renarde

Quatre corbeaux au trottoir alignés
Tenaient à l’oreille un i-phone.
Dame renarde à vélo s’esbignait,
Peu sensible à la gent bouffonne.
« Hé ! Bonjour » dit l’un, rigolo,
« Comme vous filez bien ! qu’est beau votre vélo !
Sans mentir, si votre gambette
Roule comme la  bicyclette,
Vous valez d’être miss du monde des hackeurs. »
A ces mots la renarde au rire un brin moqueur
S’en vient donner au joli cœur
Un bon coup sur le bec, style marteau-piqueur.
Le bavard fuit saisi, groggy, le nez tout chaud,
Apprenant que tout macho
Vite dégonfle quand cesse l’écoute.
Cette leçon vaut bien un podcast, sans doute.
Le corbeau, etc.


On procède ici au détournement d’une fable bien connue. Ce texte a été inspiré par une photo reçue le 4 octobre dans un twit de Dominique Hasselmann (@dhasselmann) qui écrivait en commentaire « #ouphopo : Uniformes tristounets une fille vit sa vie. »

Oripeaux : Précédent Suivant