la virée

chemin gris
quand fond jour plombant
qu’impur flot vengeur jonche d’ombres
vie chargée de bribes d’or qu’à jamais temps enfouit

chants givrants
quand fond jour plombant
jeu d’un vent fol glas qui bat champs

bouches vagues
quand fond jour plombant

vains chagrins

Poème en bigollo

Vagabondages : Précédent Suivant