Poteries 2019

Sur la liste oulipo sont lancées quotidiennement des propositions de contraintes qui reçoivent de nombreuses réponses auxquelles j’ai joint ces petits textes.  J’ai commencé par les classer d’après la contrainte utilisée. A partir de 2018 j’ai renoncé à ce classement trop difficile en raison du foisonnement de nouvelles contraintes proposées, et mes contributions sont classées par année.

6 janvier

Mésonymes alphabétiques :  Les mots sont tous de longueur paire, comportant une lettre redoublée en leur centre.

Mollet guerrier, Égéens gommés

Irréelle Pallas, marron, battue,
Laissait masses assassines, grouilleuses,
Endommager belles femmes. Pattue,
Bannit, stressante, pommes querelleuses.

11 janvier

Essai d’hommage homovocalique répondant à une citation de Goethe :

Goethe,
prophète
moderne,
opère :Mon rêve
commence,
morcelé.

Ombelles ?
Troènes ?
L’homme, né
corseté,
s’offense

comme je
nomme le
corps gelé
poème.

12 janvier

Essai d’un logiciel d’aide à l’écriture de pangrammes communiqué par son auteur, Fred alias Javatwister

Fred, OK ce JavaTwist ! Qu’y boxiez l’hétéro, pingre âme. [42]

13 janvier

Réponses à une proposition d’Alain Zalmanski : « Trouver une phrase caractérisant le palindrome dont la gématrie est palindromique, un genre de cryptautoréférence en quelque sorte. »

Du palindrome le sens n’est pas ce qu’on pense [434]

De long en large comme une croix s’étend ce qui est palindrome. Portes-y le feu de ma haine. [777]

17 janvier

Prétélonyme alphabétique. Après Gilles Esposito-Farèse qui a exploré les télonymes alphabétiques (dernières lettres des mots dans l’ordre de l’alphabet, je fais de même pour l’avant-dernière lettre de chaque mot.

Avatar daubé, grimacé, de Baël, fieffé démiurge débauché, il galèje, relooké, gueule comme une malédiction : « Loupé, coqs impurs, masse bigote ! Que crève Yhwh ! »
Sexe égayé, jazze.

20 janvier

Télonyme alphabétique (voir ci-dessus)

Agitprop

La pub, mec, vend ! Crée kif !
Grundig, Swatch, Hitachi, Taj, Kodak, Total, Dim…
Bon hebdo + scoop ( « Nasdaq ! » ; « Super pouvoirs ! » ) et zou !

Kalachnikov!
Outlaw, séditieux, y résistez !

6 février

2drome (palindrome de couples de lettres, une idée de Gilles Esposito-Farèse. essai en haïku

né en vide de
visage ( dad âgé s’a )
vide devienne

et version plus raisonnable :

Né en vide de visage, d’adages avide devienne.

23 février

Sur l’invitation de Gef d’écrire une accumulation de paronymes, il fut remarqué que l’anglais était particulièrement adapté à un tel exercice. Voici ma réponse :

L’anglais certes, svelte reste celte, s’y prête. Mais veuillez veiller, vivier vieilli, voyez vieillots vielleux violer voyelle : l’éveil lové lève et voilà.

26 février

Centon magique : carré magique de citations.

Les loups vont par la forêt. J’irai par la Seine,
Dans l’S. Et, la semaine, ah ! car casse ivre dos.
Horde eut baise et, de la rène, unique cordeau,
Les louvons dans les sorts dus, bés – et de l’art, haine !

Parla fort : Hé gire épars là et là se mène
Cé. N’a carcasse, ivre d’eau. Eut nique : qu’ordo.
Lait ? – louve. On tait là : ce mets n’unit que corps d’eau
Saine. Et lasse Menne or du baiser de la reine.

Exégèse :

Un type las du bus,
Dans sa nasse magique
Trappa les malotrus,
Fors un aveugle unique.

Echappant aux carnages,
Tel Remus, ce dément
Subsistant de breuvages
Fut pauvre saintement.

Commentaire :

Le quatrain, d’ordinaire, est mis pour exégèse
Mais Nicolas, mais Gef, de leur carré pervers
M’ont fait produire, ô Dieux, si obscurs ces huit vers
Qu’il faut exégéser l’exégéseur ! Punaise !

Extraits :

1 « Seine » Sous le pont mirabeau (GA)
2 « dans l’S » Exercices de style (RQ)
3 « les loups vont » Le bal des pendus (AR)
4 « et la semaine » Est-ce ainsi que les hommes vivent (LA)
5 « unique cordeau » Chantre (GA)
6 « [l]a carcasse ivre d’eau » Le bateau ivre (AR)
7 « [enc]or du baiser de la reine » El desdichado (GdN)
8 « par la forêt j’irai par la » Demain dès l’aube (VH)

Carré :

3 8 1
2 4 6
7 0 5

Vocabulaire :

louver : poser des collets pour attraper des oiseaux
cé : aveugle en ancien français
ordo : livre liturgique
Menne : Saint martyr sous Dioclétien

Remarques techniques :

Pas malin de mettre le zéro en bas : du coup, le 4 est à la rime. Et pas malin de mettre en 4 une rime féminine : du coup c’est acrobatique de respecter le nombre de syllabes dans chaque vers. C’est pourquoi en 6 et 7 j’ai dû tricher et couper les extraits au milieu de mots.

5 mars

Domino de digrammes. A l’occasion des recherches initiées par Gef sur les hétérodigrammes, contrainte un peu différente : on accole les digrammes (couples de lettres) à la manière des dominos, les lettres se touchant devant être identiques. Le texte est précédé d’une exégèse.

La duchesse aux sabots se croyait des jumeaux
Sa douleur au plus noir théâtre fut semblable
Mêla cent pleurs aux cris simples des animaux
Coupant l’appétit au pauvre ô pleur misérable

« Qu’un né ? » erra, Anne. Elle, en no : « Or réez, zoo à aï inné ! » Et tu, un nu un naan n’a addé.

 

Revenant au schéma initial de Gef qui avait posé le défi de construire une phrase les employant tous une seule fois 25 digrammes différents dans l’ordre consonne-voyelle :
se sa si su so
re ra ri ru ro
te ta ti tu to
ne na ni nu no
le la li lu lo
j’ai proposé un texte également précédé d’une exégèse :

Au vagabond s’ouvrit la cité nourricière
Aima le regard franc et la liberté fière
Ivre d’enfin goûter l’abondance plénière
Posant alors son sac sourit à la lumière

Sut Ur. Ulula « Ta rare tétine ! Ton iris à nu ! L’or ! » Ô nolise son asile.