Connexion

Se souvenir de moi

       
Top Panel
mardi, 26 septembre 2017
A+ R A-

Suis-je seul(e) ?

1 français sur 5 souffrent d'insomnie pathologique au moins une fois dans sa vie 

33% de la population générale souffre d’insomnie (sans critère restrictif). En France, la fréquence des troubles du sommeil en médecine générale est de 29,3%. Sur un échantillon de 12 000 français, l’équipe de Léger (2000)1 a trouvé  que 73% se plaignent d’au moins un trouble du sommeil et que 20% remplissent les critères du DSM pour l’insomnie2. Ses données ont montré aussi que 57% avait des difficultés d’endormissement, 53% des réveils spontanés nocturnes, 41% estimait une durée de sommeil trop courte1,3. L’insomnie est donc un trouble fréquent. Cette pathologie touche plus de femmes que d’homme (ratio de 1.4), cette différence augmentant avec l’âge, et touche plus les personnes âgées4.

Pourtant, on se sent seul quand on souffre d'insomnie

Pourtant, l'insomnie est souvent banalisée et les personnes qui en souffrent trouvent rarement une oreille bienveillante à leur détresse. L'insomnie est une maladie et il existe des solutions pour la traiter. D'expérience, Dormium sait que souffrir d'insomnie est pénible et à des conséquences véritables sur la vie des patients. Beaucoup de personnes qui ont suivi les ateliers Insomnie rapportent l'importance d'avoir rencontré d'autres personnes qui souffraient aussi des mêmes maux. En se sentant moins seul(e), on devient plus fort.

 

Références scientifiques:

  1. Leger, D., Guilleminault, C., Dreyfus, J. P., Delahaye, C., & Paillard, M. (2000). Prevalence of insomnia in a survey of 12,778 adults in France. Journal of sleep research, 9(1), 35-42. Retrieved from http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10733687.
  2. American Psychiatric Association. (1994). Diagnostic and Statistical Manual of mental disorders (DSM, 4th ed.) (Author.). Washington.
  3. Costa e Silva, J. A., Chase, M., Sartorius, N., & Roth, T. (1996). Special report from a symposium held by the World Health Organization and the World Federation of Sleep Research Societies: an overview of insomnias and related disorders--recognition, epidemiology, and rational management. Sleep, 19(5), 412-6. Retrieved from http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8843532.
  4. Ohayon, M. (2002). Epidemiology of insomnia: what we know and what we still need to learn. Sleep Medicine Reviews, 6(2), 97-111. doi: 10.1053/smrv.2002.0186.

Paroles d'insomniaque

show


Avant les TCC, mon insomnie ?

"Mon insomnie a duré 7 ans, ça été pour moi, 7 années gâchées et j’étais en souffrance. pour moi mes insomnies ou mon manque de sommeil était la cause de mon mal-être."

 

Après les TCC, mon insomnie ?

"L’atelier m’a permis de dédramatiser m’a apporté beaucoup de conseils et de réponses à mes questions. Il m’a permis de prendre du recul et de voir que je n’étais pas seule face à ce problème."

 

Ce qui m'a été utile dans les TCC ?

"Les conseils et explications données. L’échange entre les personnes, l’analyse de l’agenda du sommeil par le psychologue et les conseils donnés à travers les différentes phases étudiées. Ma difficulté est de passer moins de temps au lit et à mon réveil."