La conduite (examen pratique)

Elle permet de contrôler si les connaissances, les aptitudes et le comportement des candidats lui permettent de circuler en toute sécurité.

Objectifs

Pendant cette épreuve, l’examinateur évalue la capacité à la conduite du candidat, et notamment :

  • le respect des dispositions du Code de la route ;
  • la connaissance du véhicule et la capacité à déceler les défauts techniques majeurs (la maîtrise du véhicule pour ne pas créer de situations dangereuses) ;
  • la capacité à conduire dans le respect de l’environnement ;
  • la capacité à assurer sa propre sécurité et celle des autres usagers, en particulier des plus vulnérables ;
  • la capacité à percevoir et à anticiper les dangers engendrés par la circulation et à agir de façon appropriée.

Déroulement

L’épreuve dure 35 minutes. Elle comprend :

  • la vérification de la recevabilité des documents d’examen ;
  • l’accueil du candidat, la vérification de son identité et du fait qu’il a suivi une formation selon la formule de l’apprentissage anticipé de la conduite, ainsi que la vérification de son livret d’apprentissage ;
  • la présentation de l’épreuve par l’examinateur ;
  • l’installation au poste de conduite ;
  • les réglages du véhicule nécessaires avant le départ et réalisés par le candidat ;
  • une phase de conduite effective d’une durée minimale de 25 minutes ;
  • la réalisation d’un test de la vue ;
  • la réalisation de deux manœuvres différentes, dont une au moins effectuée en marche arrière ;
  • des questions portant notamment sur la vérification d’un élément technique en relation avec la sécurité routière, à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule ;
  • la mise en action d’un accessoire ou commande d’accessoire en cours de circulation ;
  • l’établissement du certificat d’examen du permis de conduire.

Résultat

Selon les départements, le résultat vous est remis directement par l’examinateur ou vous est adressé par voie postale. En cas d’échec, une formation complémentaire est souhaitable.

Un permis à conserver

Le permis de conduire est un certificat de capacités, obtenu après une formation et des examens, attestant qu’une personne est apte à occuper l’espace public de circulation, sans mettre en danger sa vie et celle des autres.

Mais ce permis n’est pas attribué à vie et peut rapidement être perdu si le conducteur commet des manquements aux règles de circulation. Il appartient à chacun de conserver son permis en respectant en toute circonstance le Code de la route et en adoptant une principe de prudence vis-à-vis des autres usagers.

Les règles et principes de conduite appris au cours de la formation sont donc essentielles. Elles ont  ont non seulement pour but de préparer le candidat à l’examen du permis de conduire mais également à sa future vie de conducteur.

L’évaluation consiste à valider les compétences des candidats au travers des situations de conduite rencontrées.

Compétences évaluées

Il y a trois grands domaines de compétences.

1) Maîtriser son véhicule

  • Utiliser les commandes (volant, boîte de vitesses, accélérateur, embrayage, freins…)

2) Observer et analyser son environnement, anticiper son évolution

  • Prendre l’information (regarder dans les rétroviseurs…)
  • Analyser et décider

3) Adapter sa conduite à l’environnement

  • Communiquer – Adapter son allure
  • Diriger son véhicule
  • Utiliser la chaussée
  • Maintenir les espaces de sécurité

Les erreurs

L’expert qualifie les erreurs commises en fonction de leur degré de gravité.
Il existe trois niveaux d’erreurs.

  • L’erreur grave
    Il s’agit d’une erreur résultant d’une action ou d’une non-action du candidat plaçant les autres usagers et/ou le véhicule dans une situation où la sécurité dépendrait essentiellement des réactions des tiers.
  • L’erreur sérieuse
    Il s’agit d’une erreur pouvant être grave, mais n’ayant pas mis immédiatement en cause la sécurité.
  • L’erreur mineure
    Il s’agit d’une action de conduite ou d’un comportement qui ne reproduit pas exactement les savoir-faire définis pour chaque compétence, mais qui est sans effet sur la sécurité.

Le certificat d’examen du permis de conduire (CEPC)

C’est sur ce document, que l’examinateur note les erreurs commises par le candidat.

Laisser un commentaire

Advertisement
Vigilence et Prudence sont mères de sécurité !
Commentaires récents
Statistiques
visiteurs
Partenaire


Votez pour mon Blog sur
LeGuideBlog.com