Archive pour la catégorie ‘Urgence’

Constat amiable

Le constat amiable est destiné à constater par écrit toutes les informations nécessaires au constat et règlement d’un accident. Lorsque ce document est signé par les parties en causes, ce document a valeur de preuve.

A savoir :

Seule la première page du constat est prise en compte par les compagnies d’assurance.
Ne signez le constat que lorsqu’il a été entièrement complété et que vous acceptez toutes les mentions portées. En cas de désaccord, vous n’êtes pas obligé de le signer.
Après un accident, vous avez 5 jours pour l’envoyer à votre assureur.

Conseils pour remplir un constat

Points essentiels à vérifier :

  • Demandez la présentation du permis de conduire et de l’attestation d’assurance de la partie adverse.
  • Vérifiez que le nom et l’adresse de l’assureur ainsi que le numéro de contrat ont bien été reportés sur le constat.
  • Vérifiez également les numéros d’immatriculation des véhicules impliqués.
  • Vérifiez que la date et le lieu précis de l’accident ont bien été mentionnés.

Autres démarches essentielles :

Blessés – Si vous avez été blessé, même légèrement, précisez-le. Vérifiez s’il n’a pas d’autres blessés, dans ce cas notez leur identité et précisez la nature de leurs blessures.

Témoins – prenez leurs coordonnées et mentionnez-les sur le constat.
Plusieurs véhicules impliqués – dans ce cas, n’hésitez pas à faire plusieurs constats.

Choc – Indiquez avec une flèche le point de choc initial.

Dégâts – Décrivez en toutes lettres les dégâts apparents, même mineurs.

Circonstances - cochez avec le plus grand soin les cases déterminants les raisons et causes de l’accident. Il vous faut prendre en compte que la situation des véhicules au moment du choc.

Croquis – portez sur le croquis tout que ce qui a pu être à l’origine de l’accident (voitures en stationnement, obstacles éventuels, etc.), indiquez également le nom des rues, la signalisation et le sens de direction des véhicules.

Observations - indiquez dans cette rubrique, tout ce que vous n°avez pu indiquer précédemment et en particulier si la parte adverse a coché une case ou fait une observation qui ne correspond pas à la réalité des faits.

Pour agrandir l’image, cliquez dessus

Secours

Protéger Alerter Secourir (P.A.S.)

PROTÉGER

Sur Autoroute

1. Allumer ses feux de détresse dès le ralentissement.
2. Se garer avec prudence sur la bande d’arrêt d’urgence s’il est possible de déplacer les véhicules accidentés. Même consigne si vous vous arrêtez afin de porter assistance à quelqu’un, dans le cas où un autre véhicule n’est pas déjà stationné dans cette intention.
3. Mettre les passagers à l’abri à l’extérieur du véhicule, derrière les barrières de sécurité si elles existent, ou loin de la chaussée.
4. Se diriger immédiatement vers la borne d’appel d’urgence la plus proche.
5. Interdire de fumer à proximité pour éviter un incendie.
6. Conserver la fluidité du trafic lorsqu’un accident survient sur la voie en sens inverse. Ne pas ralentir pour regarder.

Sur route

1. Allumer ses feux de détresse dès le ralentissement.
2. Se garer avec prudence en évitant de gêner l’accès aux secours, s’il est possible de déplacer les véhicules accidentés. Même consigne si vous vous arrêtez afin de porter assistance à quelqu’un, dans le cas où un autre véhicule n’est pas déjà stationné dans cette intention.
3. Mettre les passagers à l’abri à l’extérieur du véhicule. Sortir du côté opposé au trafic.
4. Baliser l’accident par un triangle à 30 m en amont, s’il est possible de le faire en toute sécurité (densité de circulation, visibilité…)
5. Interdire de fumer à proximité pour éviter un incendie.

ALERTER

Prévenir les secours! Ne jamais penser qu’une autre personne les aura déjà prévenus.
Garder son calme. Être bref et précis.

Sur Autoroute

Appeler impérativement depuis une borne d’appel d’urgence. C’est le seul moyen de contacter directement les secours concernés et d’être immédiatement localisé.

Sur route

Borne d’appel d’urgence : ligne directe

Téléphone fixe, cabine téléphonique ou téléphone mobile :

15 : SAMU
17 : Police / Gendarmerie
18 : Pompiers
112 : Toutes urgences

Ce qu’il faut savoir

Les bornes d’appel sont situées tous les deux kilomètres sur autoroute.
On les touve également sur les voies rapides, les périphériques et dans les tunnels.
Le 112 est valable dans les pays de l’Union européenne. Il donne accès à tous les services d’urgence. Dès réception de votre appel, un opérateur vous aiguille vers le service adéquat.
Depuis un téléphone fixe, les numéros d’urgence sont accessibles gratuitement, même lorsque la ligne a été coupée.

Depuis une cabine téléphonique, ils sont joignables sans moyen de paiement.
Depuis un téléphone mobile, on peut les composer gratuitement, même sans carte SIM ou lorsque le forfait est épuisé.

Précisions vitales

Pour agir vite et avec le maximum d’efficacité, les secours ont besoin de certaines précisions. Vous devez leur transmettre :

- le lieu précis de l’accident (numéro de la voie, point kilométrique), sauf si vous appelez depuis une borne d’appel d’urgence
- le nombre et le type de véhicules impliqués
- le nombre, l’état apparent et la situation des victimes
- l’existence de facteurs aggravants (incendie, carburant sur la chaussée, route bloquée, odeur suspecte, véhicule tombé à l’eau…)

SECOURIR

1. Laissez les victimes dans les véhicules, sauf en cas d’incendie ou autre risque.
2. La victime est inconsciente, mettez-la en position latérale de sécurité.
(à n’effectuer que si vous êtes détenteur d’un brevet de secouriste).
3. En cas d’hémorragie abondante, comprimez la plaie.
4. Couvrez les victimes.
5. Parlez aux blessés, réconfortez-les.
6. Demandez aux badaux de vous aider… ou de s’éloigner.

Advertisement
Vigilence et Prudence sont mères de sécurité !
Commentaires récents
Statistiques
visiteurs
Partenaire


Votez pour mon Blog sur
LeGuideBlog.com