Odile Mennesson est née en 1980 à Versailles.

Après une pratique assidue du modelage et du dessin, elle s’oriente vers la photographie, médium propice au jeu et au rire par sa position de témoin discret du réel. Elle obtient le diplôme des Gobelins en photographie en 2004.

Depuis sa rencontre avec monsieur Perrin, professeur à l’E.N.S.B.A, sa quête formelle est obstinée et complémentaire d’une recherche sur le sens, recherche développée et approfondie au cours d’une licence d’arts plastiques à Paris V.

Odile Mennesson vit et travaille actuellement en région parisienne.

 

 

 

Odile Mennesson place le corps au centre de son travail.

La photographie, interrogeant d'elle-même les rapports fiction-réel, intimité-publicité, invite à l'exploration de l'ambivalence originelle du corps : une frontière entre l'unique et l'universel, entre le moi et le pluriel.

Ce travail se concentre sur l'équilibre à trouver entre gravité et légèreté : comment dépasser le memento mori traditionnel qui tend à nous faire croire que ce qui n'est pas sérieux serait un égarement ?
Tâcher de réunir ces contradictions : un memento vivere dans le memento mori.

A cette fin et dans la tradition des vanités, Odile Mennesson présente une œuvre figurative et non spectaculaire étayée par de nombreux questionnements d'ordre téléologique.